La sphère berlinoise se met au maté dans les clubs

A Belin, vendre du maté dans les clubs est une nouvelle dynamique. Avec ses vertus énergisantes, les clubbers en raffolent, chaud ou froid. 

Toujours en quête de nouvelles tendances pour apporter joie et convivialité, le maté est une alternative idéale. Le Club Maté, une infusion froide de maté aux accents de thé glacé a déjà conquis la plèbe. Disponible en France chez certaines enseignes, elle n’est apparue que très récemment dans le pays. Les jeunes français en quête de sensations fortes découvraient donc Berlin et cette boisson froide qu’est le Club Maté. Aujourd’hui les boites de nuit vont plus loin et proposent calebasse et bombilla (sous caution bien évidement) aux clubber ayant besoin d’énergie. Alors comment le maté attire cette catégorie de personnes ? Découvrons ensemble ses vertus.

Les DJ et le maté se mettent en rythme pour les clubbers

Club maté

Ben Klock, Ellen Allien, Fjaak, ça vous dit quelque chose ? Ces DJ et le maté font tous fureur à Berlin, capitale de la dark techno, à la fois sombre et expérimentale. Le maté, dégusté chaud par les clubbers, a de multiples vertus. Il apporte tout d’abord une énergie complémentaire sur le long terme. Ce sont 6 heures d’énergie, un coup de fouet pour continuer à se déhancher sur le dancefloor. Il lutte contre la fatigue physique et mentale, un atout pour écouter une musique forte et puissante en basses. Il contribue à la lutte contre les maux de tête et augmente la tension sanguine, excellent pour mieux faire circuler le sang. Le fait que la boisson soit chaude apportera le bien-être et réchauffera les plus fragiles.

N’oublions pas qu’à Berlin le maté permet de s’hydrater dans les clubs !

A Berlin, le Club Maté reste l’indétrônable boisson !

Bien que le maté chaud soit une alternative intéressante, à Berlin, le Club Maté reste la boisson de prédilection. Accompagné d’un fond d’alcool (dangereux pour la santé, bien évidement), il n’en faut pas plus pour redonner le sourire. N’oublions pas que le maté, c’est bon, et que le goût sucré de cette boisson en bouteille a un effet rassurant. La marque de boisson s’associe d’ailleurs à cette culture à travers des partenariats (comme avec le magazine Trax, spécialiste indéniable de la musique électronique en tous genres). Une visibilité qui a de quoi faire rougir les calebasses de My Maté.

Alors si vous avez envie de voyager, et continuer à boire du maté, Berlin est une alternative pour les fans de musique électronique. Bien moins loin que l’Amérique du Sud, vous ne retrouverez peut-être pas les paysages à couper le souffle, mais plutôt les lieux sombres qui ont fait de la capitale allemande un lieu de fête et de musique 24h/24h.

Vous pourrez tout de même mettre votre calebasse et votre bombilla My Maté dans le sac. Elles ne prennent pas de place !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page